top of page
  • cac758

Etats-Unis: Aldi achète près de 400 supermarchés

Aldi explique avoir mis le pied pour la première fois dans le sud-est des Etats-Unis au milieu des années 1990 et y avoir investi depuis 2,5 milliards de dollars. Il prévoit d’y ouvrir une vingtaine de magasins à son enseigne d’ici la fin de l’année.


L'enseigne de grande distribution à bas coûts Aldi a annoncé un accord pour acquérir près de 400 magasins situés dans le sud-est des États-Unis, portant les enseignes Winn-Dixie et Harveys Supermarket. Cette expansion s'inscrit dans sa stratégie de croissance aux États-Unis, où Aldi est présent depuis les années 1990 et a déjà investi 2,5 milliards de dollars. Avec cette transaction, Aldi prévoit d'ajouter 120 magasins supplémentaires dans tout le pays dès cette année. Le PDG d'Aldi, Jason Hart, a souligné que cette expansion permettra aux habitants du sud-est de réaliser des économies sur leurs dépenses en supermarché. L'opération devrait être finalisée au premier semestre 2024, soumise aux autorisations réglementaires. Cette initiative de croissance externe est inhabituelle pour Aldi, qui privilégie généralement la croissance organique. L'analyse suggère que cette acquisition pourrait être un soulagement pour Southeastern Grocers, en difficulté depuis des années, et permettra aux magasins sous l'égide d'Aldi de bénéficier de financements supplémentaires et d'une chaîne d'approvisionnement plus efficace. En tant que groupe de maxidiscount d'origine allemande, Aldi est présent dans plusieurs pays européens ainsi qu'en Chine, en Australie et au Royaume-Uni.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page