top of page
  • cac758

Les voitures de société non électriques coûteront plus chers à leurs utilisateurs en 2024

Les voitures de société thermiques deviendront plus chères cette année. Leur avantage de toute nature (ATN) augmente fortement.



Les bénéficiaires d’une voiture de société sont imposés sur leur utilisation privée du véhicule sur base d’un avantage de toute nature (ATN) forfaitaire. Cet avantage pourrait augmenter de 20% dans de nombreux en cas en 2024.  Le ministre des Finances n’a pas encore défini le coefficient CO2 pour cette année mais il est possible d’estimer la hausse en tenant compte des émissions de CO2 moyennes des voitures neuves.


Ce coefficient est essentiel pour calculer l’avantage tout nature d’un véhicule, avec le prix catalogue, l’âge de la voiture et ses émissions de CO2. Chaque année ce coefficient est recalculé en fonction de la moyenne des émissions de CO2 des voitures récemment immatriculées. Plus les émissions sont basses, plus la valeur de l’ATN est élevée.


Des émissions de CO2 en chute libre.


L’émission moyenne des voitures neuves diminue de plus en plus à chaque année. Avec l’arrivée des voitures hybrides puis des voitures complètement électriques, les émissions moyennes ont baissé de plus d’un tiers au cours des 4 dernières années. Ce qui a produit une augmentation de près de 10% de l’avantage imposable des voitures de société.


Pour les véhicules qui ne consomment pas trop l’augmentation reste limitée : le plancher de l’ATN est en hausse de 3.9% cette année pour atteindre 1600€ par an.


Source : L'Echo

32 vues0 commentaire
bottom of page